Texte: Etienne T.
Photos: Gabriel Bergeron et Etienne T.
 
Plus le weekend approchait, plus les prévisions pour la région de Bromont nous destinaient à rien de moins qu’un remake de la Coupe du Monde de Hafjell en Norvège tenue le weekend précédent.
 
Bromont vs Hafjell:

-Parcours de descente idéal alliant sections techniques et sections de haute vélocité: Check.

-Pratique et qualifications dans des conditions météo idéal sur un parcours sec et rapide. Check.

-Course dans des conditions météo plutôt merdique sur un parcours détrempé. Check.

-Course remportée par un canadien. Check…..
 
Whip-Off
 
Il ventait à écorner les boeufs comme on dit sur l’autoroute en route vers Bromont samedi matin. Fort heureusement, le vent s’est calmé et le concours de Whipoff présenté par Red Bull a pu se tenir en début d’après-midi sur le célèbre pont de Bromont. Le camion studio de Red Bull aurait eu besoin d’une petite injection de Red Bull… pour lui donner des ailes. Et du son.

Felix Lessard whip
Felix Lessard

La compétition a donné lieu a plusieurs moments divertissants dont quelques trains de whip et quelques atterrissages un peu limite. Des mentions spéciales vont à Felix Lessard pour des beaux whip vêtu et un beau et long no-hander de Bastien Major.

Bastien Major No hander
No-hander full extension arrière.

Cinq finalistes sont clairement ressortis du lot chacun avec chacun un style différent: Hans Lambert, Hugo Langevin, Dylan Morley, Patrick Paré Martin et un freerider dont le nom m’échappe.

Hans Lambert Whip
Le secret de Hans Lambert pour un beau whip: se synchroniser pour ne pas avoir de chaises qui montent dans le background, c’est plus beau pour les photos.

Le jury a du faire un choix difficile entre Patrick Paré Martin et Hugo Langevin.

Martin Paré Whip
Patrick Paré Martin. Miracle Whip!

C’est finalement Hugo Langevin qui l’a remporté avec son style effortless, se méritant les 500$ en jeu.

Hugo Langevin whip
Hugo Langevin silky smooth.

B-Maaxx #3
 
Dans ce weekend de course condensé, la B-Maaxx allait également servir de qualifications pour la descente du lendemain. Un départ a été aménagé au croisement des pistes 9 et du chemin de service qui coupe à travers la 23 et la 18 ce qui permettait de pratiquer la section du haut de la 18 en vue de la course du lendemain.
 
Plusieurs modifications ont été apportés au parcours (section du bas de la 18) durant la semaine précédant la course, notamment 2 nouveaux ponts de bois et l’élargissement du long pont à la sortie de la 18. Ces modifications ont grandement amélioré le flow du parcours.
 
Un coureur blessé chez les experts a forcé l’arrêt de la compétition pendant plusieurs minutes. Pendant ce temps, c’était la frénésie sous la tente de l’équipe Cycles Néron/Specialized. Jonathan Lefrançois a subi une crevaison et un bris de câble de dérailleur en se rendant au départ. Il devait à tout prix réparer le tout et remonter à temps pour espérer faire un tour du chapeau et remporté le titre. N’eut été du malheureux incident, il n’aurait probablement jamais eu le temps de remonter à temps…!
 
Andy Thibodeau (Cycles Performance) est parti en 2e place et afficha un temps de 1:35 ce qui lui valu un long séjour sur le hot seat avec sa petite fille pour lui tenir compagnie. Benoit Rioux (Xprezo) et Julien Laramée (Cycles Néron/Specialized) sont passés bien près de le déloger mais c’est finalement Hans Lambert qui y parviendra avec un temps de 1:32 et 6 coureurs à venir.

Hans Lambert B-Maaxx
Hans Lambert

Aucun des 4 autres coureurs ne parvient à abaisser la marque et il ne resta plus que Jonathan Lefrançois (Cycles Néron/Specialized) en piste.

Jon Lef sous arche B-Maaxx
Jon Lefrançois seal the deal!!

Il franchira la ligne avec un 1:31 pour consolider sa domination du circuit B-Maaxx avec 3 victoires en autant d’occasion et le titre de champion de la série B-Maaxx.
 
Championnats Québécois
 
À la remise des médailles de la course B-Maaxx, on pouvait déjà voir derrière le podium les gros nuages annonciateurs de la pluie qui allait s’abattre sur Bromont toute la nuit et une bonne partie de la journée de dimanche.
 
Comme mentionné dans le Race Report de Owl’s Head, le parcours de Bromont étant beaucoup plus hardpacked ou carrément direct sur la roche, les dommages de la pluie se sont fait surtout ressentir au niveau de la visibilité, de la vitesse générale du parcours comparée à la veille et dans les sections plates moins fréquentées habituellement; le premier open à la sortie de la slick rock, les sections de gazon et sans oublier l’asphalte mouillé en fin de parcours.

Francis Perron Qc champs
Francis Perron (Cycles Néron/Specialized) a une grosse brassée de blanc au programme cette semaine. Victoire chez les Cadets avec 9 secondes d’avance en plus de sa victoire B-Maaxx de la veille chez les Experts.

James Jeannet fut l’un des premiers coureurs en piste et il séjourna un certain temps sur le hot seat avec un 3:36.

James Jeannet pinned
James Jeannet. Pinned comme disent les anglais.

Maxime Fortin-Faubert (On the Edge) prendra par la suite les devants avec un 3:32. Plusieurs riders passeront près de le déloger dont Bastien Major (Cycles Néron/Specialized) et Nick Konow (Lama Cycles). Les temps sont serrés jusqu’à ce que Julien Laramée (Cycles Néron/Specialized) retranche un gros 4 secondes sur le 3:30 établi un peu plus tôt par David Fontaine.

Julien Laramée race run
Julien Laramée en route vers un podium.

Julien Laramée n’aura savourer son avance que quelques secondes puisque Samuel Thibault (Lama Cycles) se prend lui aussi un 4 secondes d’avance en affichant un temps de 3:22.

Sam Thibeault race run
Samuel Thibault gagne de précieuses secondes en évitant les bouette bumps…

Par la suite, ce fut au tour de Ben Rioux (Xprezo) de rentrer en flèche en prenant une ligne inusitée en toute fin de parcours en restant sur l’asphalte à la droite complètement de l’arche d’arrivée.
 
Andy Thibodeau s’installara ensuite confortablement entre Julien Laramée et Ben Rioux avec un 3:27 ce qui lui assure un 2e podium du weekend puisqu’il ne reste plus que Hans Lambert et Jonathan Lefrançois sur le parcours.
 
Hans Lambert, le champion en titre, se pris une sérieuse hypothèque en délogeant Samuel Thibault du hot seat en s’offrant un 2 secondes d’avance pour un 3:20.

Hans Lambert race run
Hans Lambert off camber.

Tous les yeux sont tournés vers la ligne d’arrivée et Jonathan Lefrançois puis tous sont pendus aux lèvres de Phil Bergeron au micro. 3:27. Hans Lambert défend avec succès son titre de champion québécois!

Jon Lef race run
Jonathan Lefrançois devra se contenter de la 7e place ce qui lui vaut tout de même un top 5 au cumulatif de la Coupe Québec.

Voir les résultats complets ICI.

Podium Qc champs
Podium des Championnats québécois 2013 de Bromont.

La 2e position de Samuel Thibault lui permet de remporter le cumulatif de la Coupe Québec.
 
Merci à Maaxx Events, aux bénévoles qui ont travaillé le parcours et au toujours divertissant Phil Bergeron au micro beau temps, mauvais temps, speakers qui marchent ou pas!